You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Select Your Country or Region
Envoyer
Reduce intraoperative Hypotension

Réduire l’hypotension peropératoire

Sujets

L'hypotension - un risque inconnu?

Les études démontrent que l'hypotension peropératoire est une réalité. Même des épisodes d'hypotension courts peuvent entraîner de graves complications.

La meilleure façon de caractériser l'hypotension reste floue et il n'existe aucune définition universelle de l'hypotension. Dans une revue systématique, Bijker et al. ont par exemple trouvé 140 définitions de l'hypotension dans 130 articles.[1],[2]

Gestion hémodynamique

La gestion hémodynamique est un élément primordial de la phase périopératoire. Celle-ci peut également représenter un défi, l'instabilité hémodynamique étant un danger constant pendant l'anesthésie et l’intervention chirurgicale. Les fluctuations de la tension artérielle peuvent se présenter comme une diminution de la pression artérielle systolique et moyenne. Ces épisodes d’hypotension peuvent être manqués par les mesures discontinues du brassard.[1],[2]

Pourquoi est-il si important de détecter immédiatement les fluctuations de la tension artérielle ?

Une PAM (Pression Artérielle Moyenne) < 65 mmHg (faible pression de perfusion) peut entraîner une hypoxie tissulaire

Pendant les phases d'hypotension, le cerveau, le cœur, les reins et d'autres organes vitaux peuvent être privés du flux sanguin, entraînant une hypoperfusion tissulaire et une hypoxie. Les lésions rénales aiguës et les lésions myocardiques peuvent être causées par de courtes périodes d'hypotension et sont les principales causes de mortalité postopératoire à 30 jours. [1],[2]

Monitorage en continu (2).png

Graphique basé sur Nicklas J, Beckmann D, Killat J et al. Continuous noninvasive arterial blood pressure monitoring using the vascular unloading technology during complex gastrointestinal endoscopy: a ­prospective observational study. J Clin Monit Comput. 2018;33(1):25-30.

Ne jamais manquer un seul battement

L'évaluation individuelle de la stabilité hémodynamique de chaque patient est essentielle pour orienter une thérapie ciblée. Cela inclut non seulement la surveillance de la tension artérielle et de la pression artérielle moyenne (PAM), mais aussi d'autres facteurs déterminants du débit cardiaque comme la postcharge, la précharge et la contractilité du cœur.

En savoir plus sur le monitorage hémodynamique continu non invasif

Faits et chiffres sur l'hypotension peropératoire

En savoir plus sur les taux de complications, les options de traitement et les perspectives financières. Notre résumé interactif de l'étude présente les faits et les chiffres en un coup d'œil.

Articles associés

  • Bloc opératoire

Pourquoi l'anesthésie à bas débit ?

L'anesthésie à bas débit offre des avantages pour les poumons, mais également au niveau économique et environnemental.

En savoir plus

  • Bloc opératoire

Les bases de l’éclairage chirurgical

Un bon éclairage chirurgical est essentiel pour la sécurité du patient et le confort du personnel. Il doit pouvoir permettre à l’équipe médicale de se concentrer exclusivement sur l’intervention chirurgicale.

En savoir plus

  • Bloc opératoire

Garder les poumons des patients en bonne santé

Restaurer et préserver la santé de vos patients : tels sont les principaux objectifs des établissements de santé. Cela implique de tout faire pour éviter d’éventuelles complications postopératoires liées à l’anesthésie, comme l’atélectasie.

En savoir plus

  • Bloc opératoire

Un éclairage plus lumineux n’est pas forcément meilleur

La plupart des gens ont souffert des symptômes de la fatigue visuelle : des yeux douloureux, secs ou qui démangent. Parfois, nos corps compensent en produisant un excès de larmes provoquant une déficience visuelle.

En savoir plus

  • Bloc opératoire

Réduire la fatigue visuelle au sein du bloc opératoire

La réduction du contraste entre la zone d’intervention et les zones environnantes améliore le confort et les performances visuelles. L’éclairage chirurgical le plus efficace offre une transition graduelle entre la zone éclairée et l’éclairage du bloc opératoire afin de réduire la fatigue oculaire.

En savoir plus

  • Bloc opératoire

Interaction cœur-poumon

Le collapsus pulmonaire induit par l'anesthésie est bien connu et peut être évité grâce à une bonne stratégie de ventilation.

En savoir plus

Toutes les références

  1. Vafi Salmasi, Kamal Maheshwari, Dongsheng Yang, Edward J. Mascha, Asha Singh, Daniel I. Sessler, Andrea Kurz; Relationship between Intraoperative Hypotension, Defined by Either Reduction from Baseline or Absolute Thresholds, and Acute Kidney and Myocardial Injury after Noncardiac Surgery: A Retrospective Cohort Analysis. Anesthesiology 2017;126(1):47-65. doi:

  2. Jilles B. Bijker, Suzanne Persoon, Linda M. Peelen, Karel G. M. Moons, Cor J. Kalkman, L. Jaap Kappelle, Wilton A. van Klei; Intraoperative Hypotension and Perioperative Ischemic Stroke after General Surgery: A Nested Case-control Study. Anesthesiology 2012;116(3):658-664. doi:

  3. Based on: Nicklas J, Beckmann D, Killat J et al. Continuous noninvasive
    arterial blood pressure monitoring using the vascular unloading technology during complex gastrointestinal endoscopy: a prospective observational study. J Clin Monit Comput. 2018;33(1):25-30.