You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Select Your Country or Region
Envoyer
Advanced Hemodynamic Monitoring

L’importance du monitorage hémodynamique avancé

– Parce que les valeurs internes comptent

Obtenez des informations détaillées sur des paramètres cardiovasculaires clés pour un monitorage adéquat de vos patients

Sujets

Chez les patients présentant une instabilité hémodynamique due à une défaillance d’organe ou pendant et après une intervention chirurgicale majeure, des changements peuvent survenir rapidement. Le monitorage continu mini-invasif des paramètres cardiovasculaires peut aider à la prise de décision clinique et améliorer les résultats des patients dans l’unité de soins intensifs et le bloc opératoire. 

Qu’est-ce que le monitorage hémodynamique avancé ?

Le monitorage hémodynamique avancé fournit des informations sur les performances du système cardiovasculaire : pression artérielle, débit sanguin, état volémique, tonus vasculaire et fonction cardiaque, ainsi que l’état pulmonaire, par ex. présence d’un œdème pulmonaire. En surveillant et en analysant en permanence les ondes de pression pulsatiles générées par le cœur, les propriétés structurelles et mécaniques du système vasculaire et les propriétés physiques du sang, les médecins obtiennent des informations importantes qui aident à la prise de décision en cas d’instabilité hémodynamique. 

Ayez un aperçu complet

Voulez-vous découvrir des détails sur des paramètres tels que le débit sanguin, la pression artérielle, la précharge, la contractilité en postcharge et l'œdème pulmonaire ? Ce modèle animé vous guidera à travers le système cardiovasculaire, expliquant les principales questions que vous pourriez avoir pour maintenir la situation hémodynamique d'un patient stable.

IntroScreenFR.gif

Monitorage patient basique vs avancé

Monitorage basique

Le monitorage basique se concentre sur un examen physique général et des signes vitaux hémodynamiques non invasifs tels que[1] :

Monitorage hémodynamique avancé

Le monitorage hémodynamique avancé permet un monitorage mini-invasif des paramètres suivants :

Quand opter pour des technologies avancées

Tous les patients doivent bénéficier d’un suivi personnalisé en fonction de leurs besoins individuels. En raison de l’éventualité de changements rapides d’état, les patients hémodynamiquement instables peuvent bénéficier d’une technologie de monitorage plus avancée.[2]

[3] Surveillance de la pression artérielle dans les USI et blocs opératoires en fonction du risque pour le patient ou lié à l’intervention et de la gravité de la maladie chronique ou aiguë.

Le monitorage hémodynamique avancé permet aux médecins de spécifier la maladie ou l’affection, d’expliquer les symptômes et d’évaluer la cause sous-jacente.[1] Par conséquent, les patients souffrant de défaillance d’un organe ou à risque et les patients ayant subi ou subissant une intervention chirurgicale majeure peuvent bénéficier de technologies de monitorage avancées. Ces situations sont souvent présentes chez les patients présentant :

  • Choc septique
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA)
  • Choc cardiogénique
  • Brûlures graves
  • Choc traumatique multiple
  • Pancréatite
  • Interventions chirurgicales à haut risque
  • Thérapie liquidienne ciblée 

Inscrivez-vous pour accéder à l'animation 3D :

  • Avoir un aperçu complet des paramètres les plus importants
  • Mieux comprendre chaque paramètre avec des points clés résumés
  • Voir exactement d’où viennent les paramètres et ce qu’ils représentent 

Accédez à l'animation 3D

Articles associés

  • Bloc opératoire
  • Réanimation

Comprendre les données hémodynamiques en un coup d’œil

Les données hémodynamiques constituent des informations précieuses pour les médecins. Au bloc opératoire, lors des interventions chirurgicales, les patients font toujours l’objet d’une étroite surveillance. La gestion périopératoire des fluides doit être optimale pour un bon rétablissement. En soins intensifs, la vie d’un patient dans un état critique dépend d’une bonne prise de décision pour l’étape suivante du traitement.

En savoir plus

  • Réanimation

Surveiller le diaphragme et améliorer la ventilation mécanique

L’assistance respiratoire peut sauver des vies en réanimation, mais si elle n’est pas correctement dosée, elle augmente aussi le risque de provoquer des effets néfastes.1,2 C’est dans cette optique que la surveillance du diaphragme trouve tout son sens car il s’agit d’un marqueur de résultats comme la mortalité hospitalière et le sevrage prolongé. En outre, elle peut vous aider à prendre des décisions thérapeutiques plus éclairées tout au long du traitement respiratoire.

En savoir plus

  • Réanimation

SDRA

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un trouble pulmonaire grave qui provoque une faible quantité d'oxygène dans le sang. L'incidence du SDRA est très variable.

En savoir plus

  • Réanimation

Gestion hémodynamique chez les patients atteints de septicémie

Tout le monde court le risque de développer une septicémie. Dans le monde, près de 50 millions de personnes sont touchées par la septicémie chaque année. Toutes les 2,8 secondes, un patient meurt d’une septicémie et des complications associées. Bien souvent, elle peut être évitée par la vaccination, la consommation d’eau potable et une bonne hygiène, un accouchement sans risque et la prévention des infections contractées en milieu hospitalier. Néanmoins, la septicémie est souvent mal diagnostiquée, surtout à un stade précoce où les traitements sont plus efficaces.

En savoir plus

Toutes les références

  1. Kaufmann T, van der Horst ICC, Scheeren TWL. This is your toolkit in hemodynamic monitoring. Curr Opin Crit Care. 2020 Jun;26(3):303-312.
    doi: 10.1097/MCC.0000000000000727. PMID: 32332285.

  2. Huygh J, Peeters Y, Bernards J and Malbrain MLNG. Hemodynamic monitoring in the critically ill: an overview of current cardiac output monitoring methods. F1000Research 2016;5:2855 https://doi.org/10.12688/f1000research.8991.1

  3. Meidert AS, Saugel B. Techniques for Non-Invasive Monitoring of Arterial Blood Pressure. Front. Med. 2018;4:231.
    doi: 10.3389/fmed.2017.00231

  4. Michard F, Futier E, Saugel B. Shedding light on perioperative hemodynamic monitoring.
    J Clin Monit Comput 34, 2020;621–624
    https://doi.org/10.1007/s10877-019-00386-w

  5. Dave C, Shen J, Chaudhuri D, et al. Dynamic Assessment of Fluid Responsiveness in Surgical ICU Patients Through Stroke Volume Variation is Associated With Decreased Length of Stay and Costs: A Systematic Review and Meta-Analysis. Journal of Intensive Care Medicine. 2020;35(1):14-23. doi:10.1177/0885066618805410