You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Select Your Country or Region
Envoyer
Sepsis treatment

Gestion hémodynamique des patients atteints de septicémie

Réduire la charge générée par une crise sanitaire mondiale. 

Tout le monde court le risque de développer une septicémie. Dans le monde, près de 50 millions de personnes sont touchées par la septicémie chaque année. Toutes les 2,8 secondes, un patient meurt d’une septicémie et des complications associées. Bien souvent, elle peut être évitée par la vaccination, la consommation d’eau potable et une bonne hygiène, un accouchement sans risque et la prévention des infections contractées en milieu hospitalier. Néanmoins, la septicémie est souvent mal diagnostiquée, surtout à un stade précoce où les traitements sont plus efficaces. [1]

Sujets

La septicémie est une urgence médicale avec un taux de mortalité élevé. Les personnes survivant à une septicémie souffrent souvent de handicaps à long terme. Un patient sur quatre atteint de septicémie ne survit pas à l’hospitalisation. [2], [3]

La septicémie se définit comme un dérèglement de la réponse immunitaire face à une infection qui endommage les tissus et les organes. En tant que dysfonctionnement organique potentiellement mortel, la septicémie peut entraîner un choc et une défaillance de plusieurs organes. Si elle n’est pas détectée et traitée rapidement, la septicémie est souvent mortelle. La septicémie est la cause la plus fréquente de décès à la suite d’une maladie infectieuse, y compris les virus tels que le SARS-CoV-2, dans le monde. La septicémie contractée en milieu hospitalier est responsable de plus de 40% des taux de mortalité et reste l’une des complications les plus courantes dans les unités de soins intensifs. [4], [5], [6]

Hospital aquired Sepsis

60 à 80% des patients des soins intensifs atteints de septicémie ont été infectés à l’intérieur de l’hôpital [7]

 

 

Sepsis mortality

Probabilité 100% plus élevée de décéder dans les 5 années qui suivent [8]

Costs of sepsis

Coût moyen de 76 000€ par patient atteint de septicémie en Allemagne [9]

Quelles sont les causes de la septicémie ?

  • L’infection est le plus souvent causée par des bactéries, des champignons, des virus ou des parasites.[1] 
  • Les principales sources d’infections entraînant une septicémie sont les poumons, le ventre, les voies urinaires ou la peau.[1]
  • 50% des cas de septicémie commencent par une infection des poumons.[15]
  • Aucune source définitive n’est trouvée dans 35% à 50% des cas.[16]
  • Les endotoxines déclenchent une cascade physiopathologique.[16]
  • Dérèglement de la réponse pro-inflammatoire des cytokines, qui favorise l’inflammation endommageant les tissus.[12]

Symptômes de la septicémie [1][5]

Septicémie et SARS-CoV-2

...la COVID-19 provoque effectivement la septicémie.» [10]

Aujourd’hui, on sait que la COVID-19 peut provoquer une pneumonie grave, mais d’autres organes peuvent également être affectés par le SARS-CoV-2. Des lésions multiviscérales, typiques de la septicémie, apparaissent chez 2 à 5% des patients atteints de la COVID-19, après environ 8 à 10 jours. La septicémie et ses complications sont les causes d’une mortalité élevée chez les patients atteints de la COVID-19. Par conséquent, il est essentiel de connaître et de détecter les signes précoces de septicémie pour mettre en place un traitement. Une intervention rapide après le diagnostic peut sauver des vies et prévenir les dommages aux fonctions des organes vitaux. [10]

 

Gestion hémodynamique de la septicémie

La gestion hémodynamique est un aspect thérapeutique essentiel dans le traitement des patients atteints de septicémie ou de choc septique. [11] 

La gestion hémodynamique des patients atteints de septicémie et de choc septique est un élément capital du traitement et de la réanimation. Une gestion hémodynamique tardive ou inadéquate peut avoir des conséquences graves. L’hypoperfusion, l’hypoxie tissulaire, l’œdème et la surcharge volémique peuvent entraîner la défaillance de plusieurs organes. [11] 

La stabilisation hémodynamique est cruciale après un diagnostic de septicémie. Il est très important d’administrer immédiatement une réanimation liquidienne tout en obtenant d’autres résultats de laboratoire importants comme les taux de lactate, les hémocultures et les antibiotiques. [12], [13]. Par ailleurs, la surveillance hémodynamique peut aider à identifier le type de septicémie et favorise la prise en charge médicamenteuse.

L’objectif du monitorage hémodynamique avancé et de la gestion des paramètres hémodynamiques chez les patients atteints de septicémie est d’optimiser et de rétablir l’équilibre entre la demande et l’apport en oxygène au niveau des tissus. Il convient de suivre une thérapie ciblée, en assurant une perfusion adéquate et l’équilibre des niveaux d’oxygène, avec une pression artérielle moyenne continue supérieure à 65 mmHg. [11]

 

Comment utiliser la technologie PiCCO pour le traitement de la septicémie ?

Le système PiCCO fournit et surveille un certain nombre de paramètres importants, dont le débit cardiaque en continu au chevet du patient, qui peuvent avoir un impact sur les décisions cliniques. Ces paramètres permettent de définir une réanimation liquidienne adéquate, sans risque de surcharge volémique. La surveillance du PiCCO permet également d’optimiser l’administration de catécholamines et d’agents vasoactifs.[10][14] 

Gestion hémodynamique de la septicémie dans les premières 24 heures

[11], Valeurs mesurées en : IC = l/min/m2 · VTDI = ml/m2 · EPEI = ml/kg · PAM = mmHg

Gestion hémodynamique de la septicémie après les premières 24 heures

[11], Valeurs mesurées en : IC = l/min/m2 · VTDI = ml/m2 · EPEI = ml/kg · PAM = mmHg

Mentions légales

Module PiCCO - Module d’extension pour le moniteur PulsioFlex de PULSION, permettant l’utilisation de la technologie PICCO pour la surveillance hémodynamique. Il s’agit d'un dispositif médical de classe IIb, CE0123. 

Cathéter PiCCO - Cathéter servant d'accessoire pour la thermodilution et la mesure de la pression artérielle. Il s’agit d’un dispositif médical de classe IIa, CE0123.

Produits fabriqués par PULSION Medical Systems SE, Allemagne. Pour un bon usage, veuillez lire attentivement toutes les instructions figurant dans la notice d’utilisation spécifique à chacun des produits.

PUB-2022-0236-A, version d'avril 2022.

Articles associés

  • Bloc opératoire
  • Réanimation

Comprendre les données hémodynamiques en un coup d’œil

Les données hémodynamiques constituent des informations précieuses pour les médecins. Au bloc opératoire, lors des interventions chirurgicales, les patients font toujours l’objet d’une étroite surveillance. La gestion périopératoire des fluides doit être optimale pour un bon rétablissement. En soins intensifs, la vie d’un patient dans un état critique dépend d’une bonne prise de décision pour l’étape suivante du traitement.

En savoir plus

  • Bloc opératoire
  • Réanimation

Les atouts du monitorage hémodynamique avancé

Au-delà des données basiques - avec les paramètres hémodynamiques avancés. En savoir plus sur les paramètres de pression artérielle, de débit sanguin, de précharge, de postcharge, de contractilité et d’œdème pulmonaire.

En savoir plus

  • Réanimation

SDRA

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un trouble pulmonaire grave qui provoque une faible quantité d'oxygène dans le sang. L'incidence du SDRA est très variable.

En savoir plus

  • Réanimation

Surveiller le diaphragme et améliorer la ventilation mécanique

L’assistance respiratoire peut sauver des vies en réanimation, mais si elle n’est pas correctement dosée, elle augmente aussi le risque de provoquer des effets néfastes.1,2 C’est dans cette optique que la surveillance du diaphragme trouve tout son sens car il s’agit d’un marqueur de résultats comme la mortalité hospitalière et le sevrage prolongé. En outre, elle peut vous aider à prendre des décisions thérapeutiques plus éclairées tout au long du traitement respiratoire.

En savoir plus

Toutes les références

  1. Données issues du site internet de l'association Global Sepsis Alliance (www.global-sepsis-alliance.org)

  2. Iwashyna TJ., Cooke CR., Wunsch H., Kahn JM., Population burden of long-term survivorship after severe sepsis in older Americans. J Am Geriatr Soc (2012) 60:1070–1077

  3. Fleischmann-Struzek C., Mellhammar L., Rose N., et al. Incidence and mortality of hospital- and ICU-treated sepsis: results from an updated and expanded systematic review and meta-analysis. Intensive Care Med 46, 1552–1562 (2020). https://doi.org/10.1007/s00134-020-06151-x

  4. Données issues du site internet de l'association Global Sepsis Alliance (www.global-sepsis-alliance.org)

  5. Données issues du site internet de l'Organisation Mondiale de la Santé : https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/sepsis

  6. Markwart R., Saito H., Harder T. et al. Epidemiology and burden of sepsis acquired in hospitals and intensive care units: a systematic review and meta-analysis. Intensive Care Med 46, 1536–1551 (2020). https://doi.org/10.1007/s00134-020-06106-2

  7. Kissoon N., Carcillo JA., Espinosa V.,et. al. World Federation of Pediatric Intensive Care and Critical Care Societies: Global Sepsis Initiative. Pediatr Crit Care Med, 2011. 12(5): p. 494-503.

  8. Angus DC. The lingering consequences of sepsis: a hidden public health disaster? JAMA,
    2010. 304(16):1833-4.

  9. Moerer, O., Burchardi, H. Kosten der Sepsis. Anaesthesist 55;2006, 36–42 https://doi.org/10.1007/s00101-006-1039-y

  10. Données issues du site internet de l'association Global Sepsis Alliance (www.global-sepsis-alliance.org)

  11. Saugel B., Huber W., Nierhaus A., Kluge S., Reuter D., Wagner J., Advanced Hemodynamic Management in Patients with Septic Shock", BioMed Research International, vol. 2016, Article ID 8268569, 11 pages, 2016. https://doi.org/10.1155/2016/8268569

  12. Virág, M.; Leiner, T.; Rottler, M.; Ocskay, K.; Molnar, Z.Individualized Hemodynamic Management in Sepsis. J. Pers. Med. 2021, 11, 157. https://doi.org/10.3390/jpm11020157

  13. Levy, M.M., Evans, L.E. & Rhodes, A. The Surviving Sepsis Campaign Bundle: 2018 update. Intensive Care Med 44, 925–928 (2018). https://doi.org/10.1007/s00134-018-5085-0

  14. Beale et al., Vasopressor and inotropic support in septic shock: an evidence-based review. Crit Care Med 2004, 32(11): 455-465.

  15. Opal SM. Endotoxins and other sepsis triggers. Contrib Nephrol. 2010;167:14-24. doi: 10.1159/000315915. Epub 2010 Jun 1. PMID: 20519895.

  16. Munford RS, Suffredini AF (2014). "Ch. 75: Sepsis, Severe Sepsis and Septic Shock". In Bennett JE, et al. (eds.). Mandell, Douglas, and Bennett's Principles and Practice of Infectious Diseases (8th ed.). Philadelphia: Elsevier Health Sciences. pp. 914–34.